18 Fév 2019

Swallow The Sun : When a Shadow Is Forced Into the Light (2019)

Album : When a Shadow Is Forced Into the Light

Style musical : Death-Doom métal

Compagnie : Century Media Records

NOTE : 8/10

 

Intense et profond. Deux qualités qui vont bien au septième album de la formation finlandaise Swallow The Sun. When a Shadow Is Forced Into the Light, paru le 25 janvier dernier, est une véritable invitation à entrer dans un rêve à la fois sombre, mélancolique et magnifique.

Il s’agit du premier album du groupe depuis le décès de la compagne du guitariste et fondateur de Swallow The Sun, Juha Raivio. La chanteuse Aleah Stanbridge, décédée en 2016, avait collaboré à des albums précédents, dont New Moon (2009) Emerald Forest and the Blackbird (2012), ainsi que Songs From the North I, II &III (2015). La pièce « Clouds on your side », probablement la plus poétique de tout l’album, a d’ailleurs été co-écrite avec elle.

Ce septième opus transporte le public dans une atmosphère mélancolique qui lui fait vivre toute une gamme d’émotions à travers huit pièces, totalisant un peu moins d’une heure de contenu.

Chaque chanson coule doucement, offrant un moment de nostalgie profond, qui se remarque entre autres à travers la voix à la fois douce et gutturale du chanteur Mikko Kotamaki, ce qui donne une réelle personnalité à l’album. Le rythme lourd et lent des pièces sont souvent entrecoupées de kicks de batterie rapides et plus intenses, toujours en la présence de tons graves, apportés par les guitares, la basse et la voix. Ce sont des sons épais et mélodiques, qui créent cette atmosphère obscure et brumeuse, caractéristique du doom métal.

Certaines pièces, tels que The Crimson Crown, présentent des tons inspirés de la nature, comme ce qui semble être des cris d’animaux, du vent et de l’eau coulant d’une rivière, des éléments qui donnent un ton plus calme à l’album. La présence des claviers contribue aussi à ce phénomène.

L’album entier a été composé par le guitariste Juha Raivio, excepté pour Clouds On You Side, qui a été co-écrite avec le chanteur Mikko Kotamaki et Aleah Starbridge. Cette chanson comporte également une courte narration en français, récitée par Clémentine Curie.

Il faut également noter l’ajout de deux nouveaux membres à Swallow The Sun, soit le guitariste Juho Raiha et le claviériste Jaani Peuhu, qui se sont ajoutés au cours de l’année 2018.

L’album est certainement moins fort que le précédent, Songs From the North I, II &III, mais Swallow The Sun fait toutefois preuve d’une grande capacité à créer des nuances intenses, variant entre la romance et la puissance, emportant l’auditeur dans une expérience sombre et passionnée.

Swallow The Sun sera de passage dans quelques semaines, notamment à l’Impérial de Québec le 13 mars, au Théâtre Corona de Montréal le 14 mars, et au Bronson Centre d’Ottawa le 15 mars.

Lu 2358 fois Dernière modification le lundi, 18 février 2019 20:37
Évaluer cet élément
(2 Votes)