Imprimer cette page
20 Déc 2018

Facebook aurait donné accès aux message privés de ses membres au géant du streaming Spotify

Une enquête faite par le journal américain New York Times a révélé que Facebook aurait donné accès aux messages privés de ses membres à plusieurs entreprises, dont Spotify et Netflix. Les compagnies auraient donc pu voir des conversations entre membres, normalement privées. L’enquête a produit une centaine de pages démontrant exactement comment Facebook partage l’information de ses membres.

Le rapport indique que Facebook aurait donné accès via l’engin de recherche Bing aux noms d’amis d’usagers de Facebook sans consentement, et la permission à Netflix et Spotify de lire des messages privés. Ils auraient également eu la possibilité de lire, écrire et supprimer des conversations privées. Spotify aurait eu accès aux messages de plus de 70 million d’utilisateurs. Ces compagnies ont déclaré qu’elles n’étaient pas au courant de l’étendue de leur privilège gracieusement offert par Facebook.

En plus de Spotify et Netflix, d’autres entreprises comme Pandora, Amazon, Apple, Yahoo, Sony, Microsoft, la Banque Royale du Canada et Rotten Tomatoes auraient eu accès à plus d’information que nécessaire. Le New York Times a interviewé plus de 60 personnes dans le cadre de son enquête, dont d’anciens employés de Facebook.

Lu 2238 fois
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Dernier de Marianne Morissette

Éléments similaires (par tag)