07 Oct 2019

Jinjer : Compte-rendu et photos du spectacle de Montréal (2019) Spécial

Le groupe de metalcore ukrainien Jinger était de passage pour une performance à guichet fermé au Théâtre Corona de Montréal accompagné de The Browning, Sumo Cyco et Burning the Oppressor.

Des premières parties efficaces

En somme, les premiers groupes de la soirée ont offert de bonnes performances, mais celui qui a vraiment volé la vedette est le groupe canadien Sumo Cyco. La chanteuse Skye Sweetman avait la capacité d’attirer l’attention de tout le monde soit en embarquant sur les épaules d’un fan, pour aller se chercher un shooter de whisky au bar, ou en allant dans les « moshpits ». Le groupe a joué la chanson B.Y.O.B du groupe System of A Down ce qui a évidemment fait plaisir a la foule. À la dernière chanson, la chanteuse est descendue au centre du parterre et elle a demandé que tout le monde se baisse et saute à son signal. Bref, le groupe a offert une performance digne d’une tête d’affiche. Du côté de The Browning, le groupe a su faire bouger le parterre, mais la performance musicale laissait à désirer à mon avis. Le « backtrack » était un peu trop fort et j’aurais préféré que le groupe emmène un claviériste pour s’occuper des sons au lieu de laisser un ordinateur s’en occuper. Sinon, le groupe avait une bonne présence sur scène et leurs « breakdown », parfois un peu répétitifs, ont fait en sorte qu’il y a eu des « moshpits » tout le long du concert.

Une performance impeccable de Jinger

Le groupe était vraiment impressionnant à observer et ils ont joué avec une précision remarquable au point qu’on avait l’impression d’entendre leurs albums. On voit que les musiciens étaient concentrés et que leur but était d’offrir une performance sans défaut et non de bouger partout sur la scène et de donner une bonne présence.  La foule participait beaucoup et n’avait pas besoin des directives de la chanteuse Tatiana Shmaylyuk pour taper des mains ou faire du bruit. Parlant de la chanteuse, elle a offert une très bonne performance et elle bougeait bien sur scène. Son « scream » était pareil comme dans leurs albums et même chose pour sa voix « clean ».  Le groupe a joué un peu moins d’une heure et demie, mais cela était suffisant puisque le groupe a seulement deux albums et un EP. D’ailleurs, le groupe a joué toutes les chansons de cet EP et ils ont même commencé le concert avec la chanson Teacher, Teacher!. Le seul défaut du spectacle était le jeu de lumière sur scène qui était assez intense au point qu’on voyait à peine le groupe sur scène. Au niveau du son, tout était parfait. On entendait très bien la basse et même chose pour la voix qui était à un très bon volume. Juste avant le rappel du groupe, on entendait les « Olé! Olé! » et le groupe s’est ensuite présenté sur scène pour jouer Pisces ce qui a très bien terminé le concert. Bref, les gens présents au Corona ont beaucoup apprécié et le groupe a tout simplement été parfait.

 

Lu 2094 fois Dernière modification le lundi, 07 octobre 2019 20:24
Évaluer cet élément
(0 Votes)