15 Nov 2019

Désastreuse semaine pour Abbath

Certains fans d’Abbath ont exigé un remboursement après une piètre prestation de deux chansons du groupe ce mercredi 13 novembre à Buenos Aires, en Argentine.

Un article du site El Culto rapporte que les portes du Club Parlermo, où s’est déroulé l’événement, ont été ouvertes deux heures plus tard que prévu, forçant les groupes de soutien, Descarnado et Medium, à jouer des sets écourtés.

Quand Abbath est finalement monté sur scène, le groupe ne se composait que du chanteur Abbath Doom Occulta, en état d'ébriété, avec la bassiste Mia Wallace et le batteur Ukri « Uge » Suvilehto. Des rumeurs s'étaient répandues plus tôt dans la journée selon lesquelles Abbath aurait eu une dispute avec le guitariste Ole André Farstad, qui aurait décidé de rester à l'hôtel et de ne pas faire concert.

Le groupe de black métal aurait tenté d’ouvrir le concert avec « Count The Dead » à au moins deux reprises, mais le chanteur aurait laissé tomber sa guitare au sol après une dizaine de secondes avant de se jeter dans la foule. Abbath a ensuite essayé de jouer « une version très médiocre » de la chanson « Tyrants » de l'ancien groupe du chanteur, Immortal, avant qu’il ne quitte à nouveau la scène et soit emmené au vestiaire, d'où il n'est pas ressorti pour terminer le spectacle.

Les réactions des fans ont rapidement inondé les médias sociaux, nombre d'entre eux demandant d’être remboursés.

Abbath devait se produire ce jeudi 14 novembre au pub El Sótano de Comodoro Rivadavia, à Chubut, en Argentine, mais le concert a été annulé par le promoteur plus tôt dans la journée. Le groupe a annoncé par la suite qu'il annulait les dates restantes de sa tournée sud-américaine « en raison de problèmes de santé qui doivent être traités ».

Notons qu’Abbath était en tournée en Amérique du Sud pour soutenir son deuxième album, « Outstrider », sorti en juillet dernier par l'intermédiaire de Season Of Mist.

Lu 2945 fois
Évaluer cet élément
(2 Votes)